mail   Ecrire au Ministre
MFP :: SENDBOX
Fermer
M     Ecrire au Ministre
FLASH INFO     URGENT Les Concours Administratifs, des Personnels de Santé et de Promotion dans les grades A5, A6 et A7 session 2019 sont ouverts     INFO Tous les actes signés (nomination, promotion, radiation, ...) sont à imprimer à partir de l'espace fonctionnaire des bénéficiaires. Aucun acte ne sera délivré au sein du ministère. Pour les arrêtés de radiation, consulter la rubrique "services offerts/retraite"     INFO Le paiement des frais d'établissement de l'Attestation de prêt bancaire se fera désormais en ligne sur le site du Ministère  

CONCOURS / EVENEMENTS

Chaire Unesco pour la culture de la paix, Le Ministre de la Fonction Publique nouvel ambassadeur de la paix

 Chaire Unesco pour la culture de la paix,

 Le Ministre de la Fonction Publique nouvel ambassadeur de la paix

 

Le Ministre de la Fonction Publique, le Général Issa COULIBALY a été fait ambassadeur de la chaire Unesco pour la culture de la Paix, le jeudi 19 décembre 2019, à l’Université Félix Houphouët BOIGNY de Cocody. Cette distinction s’est faite à l’occasion de la première édition de la Journée portes ouvertes organisée par ladite Chaire autour du thème : « la distinction des ambassadeurs de la culture de la paix ».

C’est en présence d’illustres personnalités du monde universitaire que les 16 nominés issus de différentes couches de la société, ont reçu leur distinction qui les met en mission de paix pour le compte de la Chaire Unesco pour la Culture de la Paix.

Selon  le Pr Méké MEÏTE, Titulaire de la Chaire Unesco, cinq critères ont prévalu pour la désignation de ces nouveaux ambassadeurs de la paix, à savoir, la probité morale, la rigueur, la qualité des actes posés dans le sens de la culture de la paix, l’efficacité dans l’action et le parcours professionnel.

Le Ministre de la Fonction publique, le Général Issa COULIBALY, qui fait partie de ces nominés, a été distingué pour la mise en œuvre de réformes courageuses qui ont permis de redynamiser les performances de l’Administration Publique, à travers la célérité dans la délivrance des actes administratifs, la dématérialisation des procédures administratives, la parfaite organisation des concours administratifs, et bien entendu, l’apaisement du front social par le respect du protocole d’accord portant trêve sociale.

Chacun des récipiendaires a reçu un trophée et une feuille de route qui le met en mission de paix, surtout en cette période préélectorale qui cristallise toutes les attentions et qui soulève beaucoup de passions et ravive les vieux démons de la crise socio politique que notre pays a connu dans un passé récent. C’est donc pour apaiser le climat social, pour œuvrer au rapprochement des positions que ces nouveaux ambassadeurs de la chaire UNESCO pour la culture de la paix sont mis à contribution, chacun dans sa sphère de compétence.  Ainsi sont-ils invités à contribuer à la transformation des structures et des institutions afin de  favoriser une mutation en faveur d’une plus grande ouverture sur la culture de la paix, à œuvrer pour le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales, à s’engager pour le règlement pacifique des différends, à promouvoir le développement durable et le respect de l’environnement, à sensibiliser à l’égalité des droits et des chances pour les femmes et les hommes, à consolider l’unité nationale pour donner des soins, à cultiver la paix partout où besoin sera.

Pour le porte-parole des récipiendaires, Monsieur AKA SAYE LAZARE, cette distinction est une lourde mission qui leur est assignée. Aussi s’engage-t-il, au nom de tous ses pairs, à contribuer véritablement à l’instauration d’une culture de paix en Côte d’Ivoire.

La Chaire Unesco pour la Culture de la Paix  est née par la volonté de deux illustres personnalités, notamment Monsieur Federico Major, ex Directeur  général de l’Unesco et Feu le Président Félix Houphouët BOIGNY. En décembre 1997, l’Unesco a établi cette structure pour poursuivre les objectifs d’instauration de la paix dans la région Ouest-africaine. Elle est perçue comme une réponse à la prévention, la gestion et la résolution des conflits aussi bien au plan national qu’international.

 

Galerie Photos